Dans sa pratique quotidienne, le chirurgien-dentiste est de plus en plus confronté à la demande esthétique des patients. Lesanomalies de teinte des dents et notamment les taches de l’émail font partie de cette demande esthétique croissante.

Le diagnostic étiologique de ces taches est souvent perçu par le praticien comme une étape délicate. Cela explique certainement un choix préférentiel pour l’abstention, ou parfois pour l’éviction de la lésion par fraisage.

Il existe pourtant actuellement un arsenal thérapeutique adapté et très conservateur pour les tissus dentaires, associant l’éclaircissement, l’érosion-infiltration et/ou la micro/méga-abrasion. Il est cependant impératif de connaître l’étiologie de la lésion avant de mettre en place l’une ou l’autre de ces thérapeutiques.

Après description du mécanisme optique expliquant l’aspect des taches d’hypominéralisation amélaires, les différentes étiologies seront explicitées en décrivant précisément les lésions correspondantes et les conséquences en termes de types de traitement et de limites. Une seconde partie sera consacrée plus spécifiquement au traitement de ces lésions. La thérapeutique de l’érosion/infiltration sera plus particulièrement étudiée, offrant en effet aux patients souffrant de ces taches, une véritable solution simple, rapide et non-invasive.